Le blog de René Durand

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 16 juillet 2018

Avignon IN : Thyeste, c’est beau, mais ça sert à quoi ?

Nous commencions notre parcours théâtral, ce 13 juillet, jour de notre arrivée à Avignon, par la pièce de Thomas Jolly : « Thyeste », tirée de l’œuvre de Sénèque, jouée dans la Cour d’honneur dans le cadre du festival IN. Ce que j’aime bien dans le théâtre, c’est quand le spectacle présenté donne à comprendre ou à réfléchir sur les questions d’actualité. Pour Thyeste, manifestement je n’ai pas été servi et donc je me suis un peu ennuyé. Non pas en raison de la mise en scène ou du jeu des acteurs qui n’auraient pas été à la hauteur, mais parce que le texte et son contenu n’ont pas, pour moi, beaucoup d’intérêt.

Lire la suite...

mardi 27 février 2018

Projet de loi asile et immigration : ci-gît l’humanité selon Macron !

Que mes amis de la « Cimade » de Figeac ou de « Jamais sans toit 46 » me pardonnent, mais j’ai décidé de faire mien, comme titre du présent article, le mot d’ordre d’un calicot porté lors de la manifestation de ce 20 février à Figeac. Ce jour-là, nous avions fait, entre autres, une pause devant la permanence de la députée Huguette Tiégna. Il semblait bien, en effet, que ses relations politiques soient « en marche » pour plus « d’inhumanité ». Aujourd’hui, nous sommes à l’opposé des propos du prétendant Macron tenus dans une tribune publiée dans Le Monde du 2 janvier 2017. Il s’enflammait quant aux valeurs qu’il partageait avec Madame Merkel et la société allemande qui, disait-il, « ont sauvé notre dignité collective en accueillant des réfugiés en détresse, en les logeant, en les formant ». Une fois de plus les promesses du candidat ont été oubliées par le président !


Lire la suite...

vendredi 8 décembre 2017

« Frères migrants » ou dire l’« innommée catastrophe » avec Patrick Chamoiseau.

Dans le cadre du « Festival des Solidarités » 2017, avec quelques militants de l’association « Jamais sans toit 46 » et le soutien du centre social et culturel REISSA d’Assier qui nous prêtait le « Caf’Causse », il était organisé ce vendredi 1er décembre 2017 une lecture d’extraits de « Frères migrants » de Patrick Chamoiseau. Cet essai, publié au Seuil, n’est pas autre chose que l’interpellation d’un écrivain, d’un humain, devant l’horreur, « l’innommée catastrophe » qui se déroule à nos frontières.


Lire la suite...

samedi 2 septembre 2017

Dur, dur d’être « Une femme fantastique »...

Marina Vidal (Daniela Vega) jeune femme « flamboyante », manifestement chanteuse dans un cabaret, aime Orlando Onetto (Francisco Reyes) patron d’une entreprise de textile qui pourrait être son père. Rien de bien original comme début de séance. Mais tout se complique rapidement pour au final nous tracer le parcours douloureux d’une « Una mujer fantástica ». On sait bien comme c’est difficile d’être femme dans ce monde de machos, mais on est loin de se douter comment cela l’est encore plus quand on est trans : les cons sont aussi homophobes.


Lire la suite...

samedi 15 juillet 2017

Avignon IN : Dans les ruines d’Athènes.

Sorties ensemble du « Conservatoire national supérieur d’art dramatique » Julie Bertin et Jade Herbulot fondent en 2013 la compagnie « Birgit Ensemble ». Dans Avignon IN elles donnaient deux spectacles dans le même lieu (le gymnase Paul Giéra). Le premier à 17 h : « Memories Of Sarajevo », le second à 20 h 30 : « Dans les ruines d’Athènes ». C’est ce dernier que nous sommes allés voir ce 14 juillet.

Lire la suite...

jeudi 4 février 2016

Martine n'aime pas les pauvres !

Pas de chance. Ce samedi 30 janvier nous fêtions les Martines. Nous nous sommes retrouvés nombreux ce jour là pour les fêter et surtout soutenir le comité Villepinte du Secours populaire Français. Cette association caritative fait l'objet d'une expulsion par une Martine du local qu'elle occupe au 3 rue Manet à Villepinte. Martine (Valleton de son nom) est maire LR de Villepinte et veut jeter les pauvres de ce bâtiment communal. Martine ne doit peut-être pas aimer les pauvres.


Lire la suite...

mardi 24 novembre 2015

La droite en a rêvé, le PS l’a écrite et les députés du Front de Gauche l’ont votée !

Le soir du 13 novembre, d'ignobles assassins, à l'idéologie fascisante, ont tué 129 personnes à Paris et à Saint-Denis. Ces crimes sont horribles, effroyables. Ils s’inscrivent dans une lignée d’actes sanglants et criminels (Charlie Hebdo et l’hypercasher, musée du Bardo, Beyrouth, Bagdad, Bamako, etc.), perpétrés par des individus téléguidés, organisés par Daesh autour d’une idéologie fasciste, sectaire, porteuse de haine et de guerre. Comme l’immense majorité de mes compatriotes, je ne peux que condamner ces actes. En tous cas, l'objectif de ces criminels était clair : terroriser les gens. Au vu des réactions de nos politiques, il semble bien qu’ils soient arrivés à leur fin !

etat-d-urgence-post-attentats-13-novembre_20151123.jpg

Lire la suite...

samedi 25 juillet 2015

« Laudato si’ » : Très bien le Pape !

Intitulée « Laudato si’ », l’encyclique du pape François sur « la sauvegarde de la maison commune » a été publiée le jeudi 18 juin 2015. Il faut bien vous avouer que je ne pensais pas une seule seconde écrire un jour un texte sur un document en provenance du Saint-Siège ou d'une quelconque église. Il faut bien admettre que je suis un « antithéiste primaire », ceci expliquant certainement cela ! En tout cas, là il faut admettre que l’encyclique de ce pape François m'a bluffé ! Au total 192 pages de texte que l’on trouve facilement sur le WEB (lien ci-dessous).

Pape François

Lire la suite...

vendredi 17 juillet 2015

Avignon OFF : The Great Disaster.

C’est ce 14 juillet que j’ai vu (à la Manufacture dans le cadre d’Avignon OFF), dans une mise en scène de Anne-Laure Liégeois « The Great Disaster ». Ce spectacle est tiré d’un texte que Patrick Kermann a écrit en 1992, cinq ans avant la sortie du film de James Cameron. Cette pièce de 55 minutes nous raconte l’histoire de Giovanni Pastore, mort dans le naufrage du Titanic.

Image du Titanic

Lire la suite...

mercredi 24 juin 2015

Fred Vargas : Nous y voilà, nous y sommes.

J’avais envie, depuis longtemps, de vous faire connaître ce magnifique texte de Fred Vargas, qui date maintenant de plusieurs années (21 janvier 2009). Pour ceux qui l’ignoreraient encore, Fred Vargas, de son vrai nom Frédérique Audoin-Rouzeau, est une écrivaine plus connue pour ses romans policiers (commissaire Adamsberg). Mais laissons-la parler !

L'écrivaine Fred Vargas

Lire la suite...

- page 1 de 5