Le blog de René Durand

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 9 septembre 2017

Et si « l’homme qui plantait des arbres » sauvait, d’un même geste, la planète ?

La compagnie « Théâtre des Turbulences » a joué à Anglars (Lot) les 28 et 29 août 2017 son spectacle tiré de « L’homme qui plantait des arbres » de Jean Giono. Pour ces deux représentations, à « guichet fermé », il s’agissait de montrer le lien entre des actions comme celles d’Elzéard Bouffier dans le texte de Giono et celles de nature à réduire les effets du changement climatique. Cette histoire est-elle une allégorie écologiste ?


Lire la suite...

mercredi 15 mars 2017

Non, monsieur Antoine Frérot, on ne se taira pas !

Connaissez-vous la notion de « poursuite stratégique contre la mobilisation publique » ou « poursuite-bâillon » ? C’est ce qu’Antoine Frérot, président directeur général de Veolia, a mis en œuvre contre deux associations, la Coordination eau Île-de-France et France Libertés (Fondation Danielle Mitterrand). La pratique est coutumière chez les grands de ce monde pour réduire au silence ces « sans-grade ». Ceux-là osent affirmer que ce fleuron des entreprises françaises qu’est Veolia ne respecte pas la loi ! Quelle horreur ! Qu’ils se taisent... Ce n’est pas parce qu’ils défendent le droit à l’eau des plus démunis, en luttant contre les coupures d’eau illégales, qu’ils doivent se croire à l’abri des poursuites pour diffamation ! Non, mais alors.

Lire la suite...

samedi 13 février 2016

Pourront-ils s’opposer encore longtemps au droit humain à l’eau et à l’assainissement ?

Aujourd’hui dans le monde, on estime que 1,1 milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable et 2,6 milliards ne bénéficient pas de systèmes d’assainissement de base. En France, si 99 % des logements ont ce service, la situation est totalement différente pour les plus démunis et les précaires. Selon la commission consultative des droits, il y aurait deux millions de personnes pour lesquelles le droit à l’eau et à l’assainissement n’est pas satisfait. On évalue à un million le nombre de ménages qui n’y ont accès qu’à un prix considéré comme excessif par rapport à leur revenu. Généralement, on estime que ce prix est inabordable lorsque la dépense dépasse 3 % dudit revenu.


Lire la suite...

jeudi 8 octobre 2015

Inondations dans le var, un autre aspect de la faillite du système !

Les événements pluvieux qui ont ravagé les villes de Cannes, Antibes ou Mandelieu, dans la nuit du 3 au 4 octobre ont été impressionnants et meurtriers. On a ponctuellement battu des records avec, par exemple, 107 mm de précipitations en une heure à Cannes, les précédents pics sur cette ville étant de l'ordre de 65 à 70 mm par heure. Ailleurs, les niveaux de précipitations ont été dépassés de plus de 50 %. C'est bien le caractère exceptionnel, « explosif » de ces précipitations qui a conduit au drame. À l'heure où nous écrivons ces lignes, nous en sommes à 20 morts et 4 disparus !

inondations-var_20151008.jpg

Lire la suite...

dimanche 4 octobre 2015

Débat sur l’eau lors d’Alternatiba Figeac.

Alternatiba Figeac avait lieu en ce samedi pluvieux. Futur habitant du Lot je m’étais fait une « obligation » d’y participer d’autant qu’entre 16 et 18 h il y avait une table ronde sur l’eau : « Du citoyen aux élus, quel partage des responsabilités dans la gestion de l’eau, dans un contexte de dérèglement climatique ? » Je m’y suis rendu avec l’idée de prendre la parole.

Alternatiba Figeac : la tribune du débat sur l'eau

Lire la suite...

mercredi 17 juin 2015

La situation écologique aux abords de l’aéroport Charles de Gaulle.

Il existe manifestement une cassure entre le pôle économique majeur que constitue l’aéroport Charles de Gaulle et le territoire qui l’entoure. L’aéroport, normalement synonyme de modernité, de dynamisme, de voyage, de rêve, est inséré dans un territoire où l’on trouve chômage, pauvreté, grands ensembles, bruit, pollution de l’air et de l’eau, etc. Certains penseront que je décris une réalité bien sombre, les autorités aéroportuaires ne veulent manifestement pas l’entendre. Le transport aérien se doit d’être plus vert que vert.

Lire la suite...

vendredi 29 mai 2015

Les coupures d’eau et le droit d’accès à l’eau et à l’assainissement pour tous

Existe-t-il dans notre pays un droit constitutionnel d’accès à l’eau et à l’assainissement pour tous ? À cette simple question et au sens strict, la réponse est certainement non. Mais les lignes sont en train de bouger et le jugement du Conseil Constitutionnel rendu ce 29 mai 2015 ouvre de nouvelles perspectives. En effet dans le cadre du feuilleton des coupures d’eau pour impayés, ce dernier vient de confirmer la loi Brottes que les multinationales de l’eau refusent d’appliquer : Les coupures d’eau pour impayés sont interdites et cette loi respecte bien la constitution de la France.

Façade du Conseil Constitutionnel

Lire la suite...

samedi 14 février 2015

La Cour des comptes cloue au mur les agences de l'eau !

Dans son rapport annuel qu'elle a présenté le 11 février 2015, la Cour de comptes fait une analyse des nombreux (et importants) dysfonctionnements des six Agences de l’eau, qu’elle a auditées pour la période de 2007 à 2013. D'une manière générale, si ce rapport n'apprend rien de nouveau, que les personnes impliquées dans la gestion de l'eau ne savent déjà, il fait par sa cohésion jaillir une vérité que d'aucuns voudraient nous cacher.

Cour des comptes à Paris

Lire la suite...

mardi 23 décembre 2014

Fin de la gratuité de l'eau en Irlande pour le plus grand bonheur du système ?

Parmi les contreparties au plan de sauvetage de 2010 accordé par l'Europe à l'Irlande, celle-ci lui a imposé la fin de la gratuité de l'eau à ses habitants. Depuis plusieurs semaines, les manifestations s’enchaînent dans toute l'Irlande et ma tendre nièce de retour de Dublin a ramené quelques images des manifestations prises des fenêtres de l'Alliance Française.

Image d'une des manifestations à Dublin le 10 décembre 2014

Lire la suite...

samedi 8 novembre 2014

La facture contre l’humain devant le juge au TGI d’Amiens.

J’ai assisté, ce mercredi 5 novembre, comme représentant de la Coordination Eau Île-de-France (et aux côtés des représentants de la Fondation France Liberté), au procès intenté par le jeune Arnaud X. 29 ans dans son action en justice contre la société SAUR qui lui a coupé l’eau il y a un an et demi. Habitant la Somme, c’est le tribunal de grande instance d’Amiens qui était compétent. Ce jeune homme était à juste titre victime d’un « non-respect de la loi », puisque depuis avril 2013, celle-ci interdisait au distributeur de couper l’alimentation en eau potable de ses clients pour défaut de paiement.

Le tribunal d'Amiens...

Lire la suite...

- page 1 de 3