Le blog de René Durand

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 20 juillet 2016

Avignon OFF : La 7e vague du Centaure, celle qui fait plouf !

Ce samedi 16 juillet, je me suis précipité, au festival « Villeneuve en Scène » de Villeneuve-lez-Avignon, voir sous chapiteau le dernier spectacle du théâtre du Centaure : « La 7e vague ». Tout d’abord, car le « parc d’équitation du château Bleu » était partenaire et que la « Fête du chapiteau Bleu » participait à la production. Ensuite parce que j’avais, par le passé, beaucoup aimé deux spectacles de cette compagnie. D’une part « Les Bonnes » à la Ferme du Buisson (à la fin des années 90) et d’autre part « Macbeth » à Avignon IN en 2002.

Lire la suite...

lundi 4 mai 2015

En équilibre et en musique.

Il faut bien admettre que chaque fois que sort un film parlant des chevaux et de l’équitation, je me précipite. Hier soir, je suis allé voir le film « En équilibre » de Denis Dercourt au cinéma. Je n’avais pu, étant en vacances dans le Lot à ce moment-là, assister à la séance spéciale organisée par le cinéma Tati de Tremblay-en-France, avec un débat avec le metteur en scène à l’issue de la projection.

Lire la suite...

vendredi 18 avril 2014

Golgota, le dernier spectacle de Bartabas

Ce mercredi 16 avril, j'ai assisté à Golgota, le dernier spectacle que donne Bartabas au Théâtre du Rond-Point. Comme dans un de ses précédents spectacles « Le centaure et l'animal » Bartabas et ses chevaux se confrontent à la danse, dans celui-là c'était la danse « butô » et le danseur-chorégraphe japonais Ko Murobushi, dans celui-ci il invite le danseur de flamenco Andrès Marin de Séville.

Golgota - Spectacle de Bartabas, première aux Harras d'Annecy - octobre 2013

Lire la suite...

dimanche 13 avril 2014

Divers propos sur l'économie sociale et solidaire

Ce mardi 8 avril, j’ai participé comme président du Parc intercommunal d'équitation du Château Bleu (sous statut de SCIC) à l’assemblée générale de l’Union régionale des SCOP des régions Île-de-France, Haute-Normandie et Centre. D’assister à ce type d’assemblée est assez revigorant dans la mesure où cela vous sort de cette vision marchande de notre système économique et du système des entreprises traditionnelles avec la recherche du profit maximum comme unique moteur.

F. Fagois, directrice de l'Union régionale des SCOP d'IDF lors de l'AG du 8 avril 2014

Lire la suite...

dimanche 1 décembre 2013

L’équidé et la TVA

La question de l’augmentation du taux de TVA de 10 à 20 % pour la filière équine fait partie de ces colères d’actualité, plus complexes à analyser qu’il n’y paraît. Mon manque d’entrain à enfourcher mon « bonnet rouge » peut apparaître pour qui me connait surprenant. Permettez-moi d’expliquer ici les raisons de cette attitude. Je tiens toutefois à préciser que le texte qui suit n’engage que moi et ne saurait impliquer d’autres organisations dans lesquelles j’ai quelques responsabilités. Mais ceux qui me connaissent me comprendront.

l-equide-et-la-tva_20131130.jpg

Lire la suite...

jeudi 15 août 2013

Les chevaliers paysans de l’an mil du lac de Paladru

C’est peut-être la réplique du personnage interprété par Agnès Jaoui, dans le film « On connaît la chanson » d'Alain Resnais, qui a permis de faire connaître au grand public la présence de « chevaliers paysans » aux abords du lac de Paladru. Dans le film Agnès Jaoui prépare une thèse sur ce sujet. Ce type de travail de recherche est alors tourné en dérision, car extrêmement spécialisé et totalement hermétique pour un grand nombre d’entre nous.

image d'une maquette des constructions de Colletière (Musée de Charavines)

Lire la suite...

dimanche 23 juin 2013

Les filles, les chevaux et la Seine-Saint-Denis.

L'assemblée générale de la société coopérative d’intérêt collectif du Parc intercommunal d'équitation du Château Bleu, qui s'est tenue le 22 juin dernier, a été l'occasion de revenir sur un certain nombre de données concernant la pratique équestre dans ce territoire.

Java et Lolita au Château Bleu (photo XB)

Lire la suite...

lundi 11 mars 2013

Le spectacle de l'Académie équestre de Versailles

Pour faire vivre l'art équestre à la « Grande écurie » du Château de Versailles, l’État, en 2003, en a confié la direction à Bartabas. Ainsi est née l’Académie du spectacle équestre, corps de ballet unique au monde, dans laquelle le travail de dressage de « haute école » est associé à d'autres disciplines telles que l’escrime, la danse, le chant ou le Kyudo (tir à l'arc japonais).

La grande écurie du Roi à Versailles

Tous les samedis et dimanches, à 18 heures, un spectacle chorégraphié par Bartabas « La Voie de l'Écuyer - opus 2013 » est présenté dans les grandes écuries du Château de Versailles. D'une durée de 1 heure 20, il est suivi de la visite libre des écuries.

Lire la suite...

lundi 11 février 2013

Du cheval dans votre assiette, malhonnêteté et mal-bouffe ou le bien-fondé des circuits courts !

L'actualité de l'affaire des lasagnes FINDUS (et de la présence de viande de cheval à la place de la viande de bœuf dans celles-ci) me permet d'aborder, sous un autre angle, l'importance de mettre rapidement en œuvre des « circuits courts » pour la nourriture des hommes.

Les filles sont dans le prés, en Aveyron !

Le libéralisme effréné, la métropolisation de nos modes d'habitat et la recherche de profit ont favorisé la mise en place d'une industrie agroalimentaire qui n'est plus contrôlée, l’appât du gain faisant le reste. La logique du prix le plus bas pour le consommateur et de la marge la plus haute pour tous les acteurs de la chaîne est en effet la seule règle. En plus, dans notre cas la fraude semble un élément moteur.

Lire la suite...

mercredi 16 janvier 2013

Quand un Fragonard peut en cacher un autre !

Si j'en crois Wikipédia Fragonard est un nom de famille notamment porté par Jean-Honoré Fragonard (1732-1806), peintre français et Honoré Fragonard (1732-1799), cousin du précédent, anatomiste français.

Célèbre écorché de Fragonard, pièce maîtresse du musée de l'école vétérinaire

En l'honneur de ces deux-là, le nom de Fragonard a été donné d'une part en 1926 à une parfumerie de Grasse, en hommage au peintre (Jean Honoré Fragonard) et d'autre part au musée implanté au sein de l'école vétérinaire de Maisons-Alfort en hommage à l'anatomiste (Honoré Fragonard).

Lire la suite...

- page 1 de 2