Vous qui êtes d'ardents défenseurs de la laïcité, n'ayez pas de crainte, Noël n'est pas question de religion, mais de business, de gros sous...

Si j'en crois le journal « Les Échos », les experts prévoyaient que les français allaient dépenser 639 euros en moyenne pour leurs achats de Noël, une somme en légère hausse (0,7 %) par rapport à l'année dernière. Leur souci semblait être de payer le moins cher possible et donc dépenser moins, faute de moyens ».

Pour ce qui est de votre serviteur, il fut choyé et, à l'abri sous son Stetson, il pourra écouter l'ensemble des albums studio de Joni Mitchell publiés entre 1968 et 1979.

Liens :