Dehors la guerre fait rage, ici la vie continue et les poireaux prospèrent !

Plantation et alignement !

Samedi (après avoir fait mes premiers pas dans le monde du blog) béchage et dimanche plantation de poireaux ... il faut bien vivre !

Certes bien que tardive (les spécialistes le disent !) cette plantation fut parfaitement ordonnée suivant une technique parfaitement éprouvée et un ordonnancement parfaitement névrotique.

Cette technique a d'ailleurs fait l'objet d'un reportage par "nièce brune", exécuté dans le but de garder des traces pour les générations futures !

Cette année 175 plants de poireaux seront plantés. Ce chiffre est en retrait par rapport à la plantation 2005 (200). Il est vrai qu'en 2005, la maladie, les vers (très sournois et cruels ces petits vers), les coups tordus de dame nature, ont fauché nombre de ces petits plants en pleine jeunesse ... Courageux ils résistèrent tant bien que mal. Un faible nombre d'entre eux terminèrent dans mon assiette !

Je ne sais pas vraiment pourquoi je vous raconte cela ?

Deux raisons ?

  1. Cela me rappelle une adaptation de différentes pièces de Jarry (Ubu Roi) montée par le Nada Théâtre dans les années 1990. La mère et le Père Ubu étaient joués par deux comédiens (Babette Masson et Jean-Louis Heckel). Les autres personnages, convives, soldats, généraux, gens de la cour, peuple seront interprétés par des marionnettes faites à partir de fruits et de légumes ! La guerre des Ubu ne se soldera, elle, que par le "tranchage" de moulte poireaux.

  2. Une manière de savoir combien mon frère (Jean-Michel) et ma belle-soeur (Marie) en ont planté en 2006 ?

Commentaires

1. Le samedi 28 octobre 2006, 19:07 par emeline

Ne nous laissons pas aller à de la moquerie facile!

Notre tonton national procède aussi à cet alignement névrotique dans une logique de total respect des libertés individuelles du poireau: Croître dans la sérennité, en disposant d'un espace de liberté propre au développement personnel.

C'est pourquoi la ligue nationale de défense des poireaux te décernera prochainement une médaille pour l'ensemble de ton oeuvre.

De surcroît, j'attire votre attention sur le fait que notre artiste, avec cette performance, propose une solution alternative au problème de l'entassement dans les banlieues voire des conflits mondiaux..c'est qu'on ne badine pas avec le jardinage chez les Durand!

En bref et pour illustration, si on plantait Mamadou, Mohamed, jules et salomon à distance respectable plus personne ne se taperait sur la gueule et on n'aurait plus que Voici et Public à lire..d'ailleurs à ce propos, si quelqu'un veut planter georges clooney à côté de moi...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog.durandandco.org/index.php?trackback/512

Fil des commentaires de ce billet