mardi 21 août 2018

Glups, nos centrales nucléaires ne supporteraient pas la canicule ?

Nos centrales nucléaires sont parfaites ! Si, si, grâce à elles notre électricité est la plus propre du monde, pas d’émissions de ce vilain CO2 qui nous pourrit la vie, etc. On nous rabâche ce discours. Et si nous regardions cela de plus près ? Il n’est un secret pour personne que nous vivons une période particulièrement chaude et chaque été vient nous le rappeler. Il est aujourd’hui communément admis que les changements climatiques sont responsables de ces vagues de chaleur. Si effectivement, chaque événement ne peut être lié directement à ces dérèglements, il est scientifiquement montré que ceux-ci augmentent la fréquence de ces canicules. Et comment se comportent nos belles centrales dans ces périodes de forte chaleur ?


Lire la suite...

samedi 11 août 2018

L’opération « Boléro-Paprika » : une bien vilaine tache dans notre histoire !

Il y a de cela quelques jours, je ne savais encore rien de cette opération « Boléro-Paprika » qui a démarré le 7 septembre 1950. Curieuse appellation pour une action des forces de l’ordre (certainement le fruit de l’imagination d’un fonctionnaire « plein d’humour ») indigne de la France. Sont visés des Espagnols (volet boléro) et des personnes issues des pays de l’Est (paprika). Elle va se terminer par l’arrestation de 288 individus de douze nationalités différentes, dont 177 Espagnols. Ainsi, la France se faisait le « défenseur des libertés » face au bloc soviétique, mais en fait jouait les bons élèves de l’Ouest (en donnant des gages à Franco). Pour ce faire, on déportait des militants d’obédience communiste y compris ceux qui avaient combattu en France et étaient pour le compte devenus des héros de la résistance !

Lire la suite...

jeudi 2 août 2018

À propos du tweet d’une députée qui se comparait à Jeanne d’Arc !

Huguette Tiégna est la députée « La République en marche » de la 2e circonscription du LOT dans laquelle je réside. Si elle a été élue, je n’y suis pour rien. Ce 18 juin dernier, date symbolique s’il en fût, elle avait décidé d’organiser à Souillac une réunion publique pour faire un bilan de sa première année de mandat. Le 26 juillet, presque un mois plus tard, elle va écrire sur son compte Twitter le texte suivant : « #1andeputeeduLot Malgré les propos misogynes, racistes, les fake News, les messages de coulisses et les menaces, je ne lâcherai rien et je continuerai avec autant de dynamisme à travailler pour l’avenir du Lot. Finir au bûcher telle Jeanne d’Arc ou pas je continue ! @LaREM_AN ». Ainsi, aussi surprenant que cela puisse être, en pleine tourmente « Bénallesque », Huguette Tiégna nous la joue « victimisation » ! Confondant n’est-il pas ?


Lire la suite...

vendredi 27 juillet 2018

Orange, robot, qualité de service et privatisation.

En cette soirée du 4 juillet, comme prévu par Météo France, qui d’ailleurs avait classé le LOT en vigilance « orange », un violent orage s’est abattu sur le territoire communal. Rafales de vent, grêle et autres variantes de la « colère des cieux » se sont exprimées pendant de longues minutes. Seule conséquence malheureuse de cet événement, la chute d’une grosse branche du frêne d’un voisin qui emporte au passage les fils du téléphone de deux maisons, dont la notre. Concomitamment, coupure du courant et arrêt du relais GSM du secteur, qui d’habitude nous donne un signal 4G de bonne qualité. Mon « smartphone » se connecte alors à une antenne plus éloignée, avec une liaison médiocre, voire inexistante.

Lire la suite...

lundi 23 juillet 2018

Avignon IN : Les trois derniers d’un coup...

C’est fait, nous avons quitté Avignon et sommes rentrés dans notre LOT d’adoption... Allez, un dernier article pour les 3 derniers spectacles du IN que nous avons vus...

Lire la suite...

jeudi 19 juillet 2018

Avignon IN : « Il pourra toujours dire que c’est pour l’amour du prophète »...

Ce lundi 16 juillet, nous assistions à la dernière représentation de : « Il pourra toujours dire que c’est pour l’amour du prophète » écrit et mis en scène par Gurshad Shaheman et principalement interprété par des élèves de l’ERAC (École régionale d’acteurs de Cannes), école dont il est issu, lui aussi. Cette pièce fait se rencontrer, dans une sorte de performance, paroles d’exilés, jeunes comédiens et composition électroacoustique. Magnifique spectacle qui ouvre les yeux sur les maltraitances particulières (et supplémentaires) dont est victime la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres).

Lire la suite...

mardi 17 juillet 2018

Avignon OFF : « La bataille d’Eskandar » pour l’instant, c’est celui que je préfère !

En ce 14 juillet, une amie retrouvée dans les rues du festival me convainc et m’entraîne avec elle pour voir une pièce du OFF avec comme seul et unique argument que Pauline Sales, codirectrice depuis 2009 du « Préau » (Centre dramatique national de Vire), joue dedans. Bénie soit-elle, ce spectacle : « La bataille d’Eskandar » est une des très belles choses actuellement visible dans le OFF.


Lire la suite...

lundi 16 juillet 2018

Avignon IN : Thyeste, c’est beau, mais ça sert à quoi ?

Nous commencions notre parcours théâtral, ce 13 juillet, jour de notre arrivée à Avignon, par la pièce de Thomas Jolly : « Thyeste », tirée de l’œuvre de Sénèque, jouée dans la Cour d’honneur dans le cadre du festival IN. Ce que j’aime bien dans le théâtre, c’est quand le spectacle présenté donne à comprendre ou à réfléchir sur les questions d’actualité. Pour Thyeste, manifestement je n’ai pas été servi et donc je me suis un peu ennuyé. Non pas en raison de la mise en scène ou du jeu des acteurs qui n’auraient pas été à la hauteur, mais parce que le texte et son contenu n’ont pas, pour moi, beaucoup d’intérêt.

Lire la suite...

dimanche 24 juin 2018

C’est fait, je produis et autoconsomme mon électricité : la situation au bout de presque 100 jours.

C’était mon objectif, en venant m’installer dans le Lot (à Anglars), avoir un logement adapté à mon âge (et inéluctablement à mon état physique à venir), respectueux de l’environnement et présentant, autant que faire se peut, un bilan énergétique nul. Sur ce dernier point, je ne sais pas trop encore si j’ai réussi (ou si je vais réussir) et vous donne volontiers rendez-vous en mars 2019 au bout d’un an de fonctionnement, dans cette logique de compensation de ma consommation.

Lire la suite...

mercredi 13 juin 2018

À l’occasion d’un prochain débat sur l’alimentation.

L’association responsable de l’animation de notre village a décidé d’organiser un débat citoyen sur la question de l’alimentation. Vaste sujet, auquel je n’avais jamais vraiment réfléchi, même s’il est au cœur de l’actualité politique avec la loi sur l’agriculture et l’alimentation. Il fallait bien que je m’y colle. La première idée, qui tombe sous le sens, est de la décomposer en quatre éléments :

  • La production agricole proprement dite.
  • L’industrie agroalimentaire.
  • La distribution de ce qui est fabriqué (essentiellement le fait des grandes surfaces).
  • Enfin la consommation des Français.

Lire la suite...

mardi 22 mai 2018

Qui s’en serait douté ? (Ou comment donner de mes nouvelles ?)

Victime d’un accident de la route, sans gravité pour les passagers (mais qui explique toutefois mon long silence), j’ai reçu du Ministère de l’Intérieur (Délégation à la sécurité routière) une lettre recommandée avec accusé de réception dont je vous prie de trouver ci-dessous un extrait...

Lire la suite...

samedi 17 mars 2018

Féminisme : Ce n’est pas gagné les filles !

L’association « Culture, patrimoine, loisirs d’Anglars » (dite « Al Cloquier ») organisait, le samedi soir 3 mars, un débat citoyen au café du village sur le thème : « Féminisme et ruralité... ». L’idée était généreuse : retrouver le principe des soirées de discussions autour de questions de société, favoriser le débat-citoyen entre personnes qui pensent que l’échange permet l’émancipation, etc.


Lire la suite...

mardi 27 février 2018

Projet de loi asile et immigration : ci-gît l’humanité selon Macron !

Que mes amis de la « Cimade » de Figeac ou de « Jamais sans toit 46 » me pardonnent, mais j’ai décidé de faire mien, comme titre du présent article, le mot d’ordre d’un calicot porté lors de la manifestation de ce 20 février à Figeac. Ce jour-là, nous avions fait, entre autres, une pause devant la permanence de la députée Huguette Tiégna. Il semblait bien, en effet, que ses relations politiques soient « en marche » pour plus « d’inhumanité ». Aujourd’hui, nous sommes à l’opposé des propos du prétendant Macron tenus dans une tribune publiée dans Le Monde du 2 janvier 2017. Il s’enflammait quant aux valeurs qu’il partageait avec Madame Merkel et la société allemande qui, disait-il, « ont sauvé notre dignité collective en accueillant des réfugiés en détresse, en les logeant, en les formant ». Une fois de plus les promesses du candidat ont été oubliées par le président !


Lire la suite...

lundi 12 février 2018

Besnier : quand un oligarque boit du petit lait !


Comme les lecteurs attentifs de ce blog ont pu le noter, j’ai décidé de faire une série de portraits de ces oligarques qui nous gouvernent. Après Bill Gates (Microsoft), Mulliez (Auchan), Frérot (Veolia), Dassault et enfin Tapie, je vous propose de nous intéresser à un de ces « premiers de cordée » actuellement sur le devant de la scène. Je vais vous présenter Emmanuel Besnier, le milliardaire qui se cache derrière Lactalis. Un autre de ces capitaines d’industrie, sans foi ni loi, sans morale, qui ne respecte rien, mais que notre président aime et choie. Plus j’y pense, plus je trouve malsaine ma fixation névrotique sur ce type d’individu et mon envie de les stigmatiser.

Lire la suite...

jeudi 25 janvier 2018

Nanard, un autre exemplaire des « premiers de cordée »...

Il s’appelle Bernard Tapie, affublé souvent du sobriquet de « Nanard ». Il est atteint d’un cancer de l’estomac, pour lequel il vient d’être opéré ce 10 janvier à l’hôpital Saint-Louis de Paris. C’était une « intervention chirurgicale lourde ». Il avait avoué à Laurent Delahousse lors d’une interview « en marchand », que d’après son médecin, ses ennuis de santé étaient liés au fait qu’il « se faisait du mauvais sang », qu’il « se faisait de la bile ». Mais ce premier de cordée, ce gagneur, cet homme « d’affaires » avait-il raison d’être inquiet, au point de s’en rendre malade ? Allait-il cesser de passer entre les gouttes ? Retour sur ce « guide » et ses aventures.

Lire la suite...

dimanche 7 janvier 2018

2018, une année d’espoir et de combat !

Après les « pseudo-surprises » des présidentielles et des législatives de 2017, les Français sont aujourd’hui plus que jamais convaincus que c’est bien la même politique au service du même système néo-libéral qui est toujours en place  ! Avec sa logique : plus de bienveillance pour nos riches « premiers de cordée » et son corollaire : plus de suspicion pour ces « fainéants » qui profitent des libéralités et fraudent à Pôle Emploi.

Lire la suite...

dimanche 24 décembre 2017

La neutralité d’internet, pourtant bien commun, mise en cause par le système libéral ?

Le 14 décembre dernier, la FCC (Federal Communication Commission), l’autorité américaine de régulation des télécoms, maintenant dirigée par un homme à Trump, mettait fin à la « neutralité du NET » en adoptant la circulaire « Restoring Internet Freedom » (« restaurer la liberté d’internet » en anglais). En clair, cette autorité a tout simplement décidé de déroger, dans son pays, au principe selon lequel tout le trafic internet doit être traité de manière égale, sans discrimination. Ce choix, dont la majorité de nos concitoyens ne mesure pas obligatoirement les enjeux, et bien qu’il ne concerne pour l’instant que les États unis, éclaire une fois de plus le mode de fonctionnement du système néo-libéral et ses conséquences.


Lire la suite...

jeudi 14 décembre 2017

Hommage à Johnny, hommage en macronie...

Il n’est pas dans mon intention, dans le présent billet, de « déglinguer » Johnny Hallyday, nouveau héros national, mais de remettre à sa vraie place l’événement médiatique « hommage à Johnny ». De 4 ans mon aîné, il restera pour moi un chanteur de variétés, qui a logiquement exploité la veine du rock. Véritable professionnel, bête de scène, il a su s’entourer des meilleurs et faire les choix les plus rémunérateurs. Il a plu, il a bien vendu, et gagné beaucoup. Aujourd’hui, une députée « en marche » le place au niveau de Victor Hugo. Gardons-nous des excès et explorons cette belle manipulation jupitérienne en manque de cohésion nationale et soucieuse de nous faire rêver.


Lire la suite...

vendredi 8 décembre 2017

« Frères migrants » ou dire l’« innommée catastrophe » avec Patrick Chamoiseau.

Dans le cadre du « Festival des Solidarités » 2017, avec quelques militants de l’association « Jamais sans toit 46 » et le soutien du centre social et culturel REISSA d’Assier qui nous prêtait le « Caf’Causse », il était organisé ce vendredi 1er décembre 2017 une lecture d’extraits de « Frères migrants » de Patrick Chamoiseau. Cet essai, publié au Seuil, n’est pas autre chose que l’interpellation d’un écrivain, d’un humain, devant l’horreur, « l’innommée catastrophe » qui se déroule à nos frontières.


Lire la suite...

mardi 28 novembre 2017

Serge Dassault : un « premier de cordée » avec des affaires aux fesses en mode « Rafale »...

Je ne sais pas pourquoi, mais on dirait que la poisse ait décidé de ne pas épargner ces « riches premiers de cordée »... Mais dans quel monde vit-on ? Le Dieu des oligarques ne serait-il plus capable de les protéger, de leur éviter de tomber dans tous les travers ? Macron a beau « ramer », les valoriser, lustrer les pompes et faire briller les décorations, rien ne semble y faire. Cela dit, on s’en moque, puisque pendant les « affaires » les profits continuent et que le peuple laisse faire. Aujourd’hui je vais mettre sous le feu de mon projecteur : Serge Dassault, patron d’un des fleurons de notre industrie française, mais aussi d’un groupe de presse. Un magnifique exemple donc !


Lire la suite...

- page 2 de 15 -