Le blog de René Durand

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Politique et critique du libéralisme

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 9 juin 2016

Oligarchie 3 : La tribu Mulliez et l’éthique !

Le nom de Mulliez vient, ces derniers temps, de plus en plus souvent en tête des titres d’actualité. Discret, voire secret, l’empire Mulliez est tellement tentaculaire et comporte tant de sociétés qu’il a plus de chance d’être sous le feu des projecteurs que d’autres. Si aujourd’hui on parle de lui, c’est essentiellement pour des raisons de manquements répétés aux plus élémentaires règles de morale et d’éthique. À mon tour de m’acharner sur ces gens-là !


Lire la suite...

mercredi 25 mai 2016

Comment construire, avec les citoyens, tous ensemble, un projet pour 2017 ?

C’est la question que s’est posée la centaine de Lotois, militants ou simples citoyens, lors de la réunion publique, à laquelle je participais, qui s’est tenue à la Bourse du travail de Cahors, ce 20 mai 2016. Quatre organisations politiques du département : Ensemble, PCF, EELV et « À gauche pour gagner » (mouvement frondeur du PS) en avait décidé du principe en avril dernier.

Lire la suite...

dimanche 17 janvier 2016

De cette agriculture-là, nous n’en voulons plus ! En plus, elle nous coûte cher...

Le Commissariat général au développement durable, organisme dépendant du ministère de l’Écologie du développement durable et de l’énergie vient de publier (décembre 2015) une étude intitulée : « Les pollutions par les engrais azotés et les produits phytosanitaires : coûts et solutions ». On savait que cette agriculture industrielle, dont la FNSEA assure le service après-vente, nous pourrissait la vie. Ce travail nous apprend qu’en plus elle nous revient cher.

image_pollution-activite-agricole_20160116.jpg

Lire la suite...

mardi 12 janvier 2016

Oligarchie (exemple 1) : l’État vend ses enfants et ses enseignants à Microsoft pour 13 millions !

Dans la conférence d'Alain Badiou dont je me suis fait l'écho dans un des derniers billets de mon blog (ICI), le philosophe nous expliquait qu'il était légitime de qualifier le système politique dans lequel nous vivions d'oligarchique. Il affirmait, en effet, que les gouvernements de nos pays sont cantonnés à la bonne gestion des populations de façon à ce que les affaires puissent continuer en toute tranquillité. L’exemple présenté ci-dessous a pour volonté de vous convaincre que nous sommes bien dans cette logique.

accord-microsoft-education-nationale_20160112.jpg

Lire la suite...

samedi 2 janvier 2016

Alain Badiou : « À partir des meurtres de masse du 13 novembre »

Le 23 novembre dernier, Alain Badiou a donné, au théâtre de la Commune d’Aubervilliers, un séminaire suite aux meurtres de masse du 13 novembre. Profitant de cette « trêve des confiseurs », je me suis mis à regarder l’enregistrement vidéo qui en a été fait (disponible sur YouTube ICI). Je dois reconnaître que je n’avais encore jamais entendu une analyse aussi claire et lumineuse de ces dramatiques événements. J’ai décidé de faire une synthèse de son propos que vous trouverez ci-dessous.

alain-badiou_seminaire-post-attentas_20151230.jpg

Lire la suite...

lundi 21 décembre 2015

Contre la montée du fascisme et de l'abstention, a-t-on tout essayé ?

Je vais le dire une dernière fois encore : le résultat électoral du Front National, au premier tour comme au second tour des élections régionales 2015, ne doit pas être une surprise. Cela s’est produit comme prévu et il faut cesser de nous en étonner, voire de nous en offusquer.C’est nous, la manière dont nous avons conduit la vie politique, ou l’avons laissé conduire (et qui fait de nous des complices ?), qui en est la cause. Pour tout vous dire, cet article je l’avais commencé au lendemain des élections européennes de 2014. Je vais essayer, après ces régionales catastrophiques, de le terminer et de le mettre en ligne.

contre-le_fn-plus_de_democratie_participative_20151220.jpg

Lire la suite...

samedi 12 septembre 2015

Les laboratoires pharmaceutiques et les médecins : une question d’argent !

Alors que j’étais à l’école primaire (CE2 je pense), j’aurais eu cette réponse qui fit rire toute la classe, mon père l’ayant même envoyée à un journal humoristique ! À la question « pourquoi devient-on médecin ? », j’aurais répondu « pour gagner de l’argent ! » Effectivement, cela peut faire rire (nous étions en 1954 ou 1955), mais tout compte fait, ma réponse était-elle aussi stupide que cela ? Pourquoi devient-on docteur ? Pour soigner son prochain, « sauver des vies humaines » comme aimait à le plaisanter mon médecin-directeur de centre de santé préféré ? La question semble légitime.

laboratoires-et-praticiens_20150912.jpg

Lire la suite...

lundi 20 juillet 2015

Casser la Grèce pour faire un exemple !

Personne ne devrait se féliciter de la situation en Grèce et c’est bien le problème. Quand vous parlez autour de vous de cette question, au mieux la personne regarde ailleurs (c’est un problème de Grecs, c’est compliqué, de toute façon ils l’ont bien cherché !) au pire cette personne s’en félicite (oui tous des fainéants, et je ne vous parle pas de l'église copte et des armateurs et puis quand on doit de l'argent il faut bien le rembourser). Et si la question de la Grèce n'était pas un problème économique, mais un problème politique ?

quel-avenir-pour-la-grece_20150720.jpg

Lire la suite...

mardi 30 juin 2015

La Grèce, berceau de la démocratie ?

Il faut bien vous l’avouer je suis fâché sur la question de la Grèce. Et cela plus par le mépris dont font preuve les institutions européennes et la Troïka au regard du processus démocratique. Oublions pour un instant les questions économiques même si je partage l’idée que les exigences de cette Europe ne sont pas justifiées. Le dossier d’ATTAC France est à ce titre intéressant et je ne peux que vous renvoyer à la lecture de ce « petit guide contre les bobards médiatiques » que vous pourrez lire ICI.

Aléxis Tsipras, Premier Ministre

Lire la suite...

lundi 6 avril 2015

Le projet de loi « Renseignement » porte atteinte à nos libertés !

C’est un classique. Pour reprendre la main lorsque rien ne va plus, il suffit de trouver un ennemi commun qui fait bien peur. Il est maintenant évident que notre gouvernement de gauche (mais qui fait une politique de droite) essaye encore de « profiter » de l’effet 11 janvier et des conséquences collatérales des odieux attentats contre Charlie et l’hyper-Casher. Les indicateurs de popularité, que notre président et son Premier ministre surveillent quotidiennement, étaient alors un peu remontés. Comme Président Bush au lendemain du 11 septembre, Président Hollande, surfant sur la peur, se devait de nous faire sa loi « patriot act » à la française.


Lire la suite...

- page 2 de 4 -