Le blog de René Durand

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 11 août 2016

Les dérives du système économique libéral sans entraves : l’exemple des cars de monsieur Macron

Le gouvernement socialiste des Vals et autres Macron, sous présidence « Hollandouilliène », au nom de la recherche d’une croissance salvatrice et de la création d’emplois, n’ont de cesse que de casser les protections sociales, le Code du travail, soit toute contrainte au développement d’une concurrence effrénée. Une des mesures phares de cette politique fut la libéralisation du transport routier et l’affaire des cars dits « Macron ». Aujourd’hui, avec plusieurs mois de recul, on ne peut que constater l’échec et les effets néfastes de ce type de politique.

effets-nefastes-cars-lows-cost_20160808.jpg

Lire la suite...

mercredi 15 juin 2016

CDG-Express, un coûteux projet, inutile et stigmatisant !

La question d’un transport ferré, dédié, rapide et direct, entre le centre de Paris et l'aéroport, n’est pas une nouveauté. À l’origine, nous sommes en 2001, un premier projet apparaît porté par un GIE regroupant ADP, RFF et la SNCF. À l’issue d’un débat public, où était au centre la question de l’amélioration des conditions de transport dans le RER B, le tracé proposé est bouleversé. La seule conséquence de cette étape sera l’annonce par le STIF d’un début de modernisation du RER B dans le cadre d’un programme de travaux toujours en cours de finalisation.


Lire la suite...

mercredi 20 janvier 2016

Renault : malgré les scandales, les affaires continuent !

Vous avez aimé l’affaire Volkswagen ? Vous allez adorer l’affaire Renault ! Encore que, dans ce cas, la crise de ces derniers jours chez le constructeur français est, par bien des points, symbolique du système économique dans lequel nous vivons. Même si nous ne sommes pas arrivés au bout de ces fraudes, mensonges, mensonges par omission, cela continuera sous réserve que l’on y mette fin. Mais comment s’y prendre ?

pollution-des-vehicules-renault_20160120.jpg

Lire la suite...

lundi 2 novembre 2015

À la veille de la COP21, le lobby automobile obtient de l’Europe un assouplissement des limites de pollution des véhicules diesel.

Dans un premier temps, c’est le scandale Volkswagen qui éclate. Ce géant de l’industrie automobile trichait, par l’utilisation d’un logiciel caché, sur la réalité des émissions de gaz polluants de plus de 11 millions de ses véhicules. Ce scandale a permis de lever le voile sur des pratiques qui ne concernaient pas seulement le géant de l’automobile allemande, mais la majorité des fabricants européens. Ainsi, une fois encore, les conséquences sanitaires et environnementales de cette politique du « tout voiture » et des moteurs diesels en particulier ont été mises au grand jour.

article_pollution-lobby-automobile_20151102.jpg

Lire la suite...

mardi 29 septembre 2015

Les leçons à tirer de l’affaire Volkswagen.

Le secteur automobile vient d’être éclaboussé par l’affaire Volkswagen et ses moteurs diesels dont on a dissimulé la nocivité ! Cette affaire est révélatrice de ce système libéral sans une once d’éthique. On nous rebat les oreilles sur les contraintes des entreprises et la nécessité de ne pas porter atteinte à leur liberté d’entreprendre, car cela aurait de graves répercussions sur l’emploi, etc. Voilà le résultat ! Tout compte fait, cette affaire est assez représentative du mode de fonctionnement de notre système. Je vous propose d’en développer quelques aspects.

volkswagen_20150929.jpg

Lire la suite...

samedi 5 septembre 2015

Navigo et autres questions autour du financement public du transport.

Sa venue au 1er septembre a fait la une : elle était attendue. La mise en œuvre d’une tarification unique du transport public en région parisienne est certainement une (voire l’unique) bonne nouvelle de cette rentrée 2015. Tout le monde s’en réjouit, en revendique la paternité et c’est bien comme cela ! Mais ce n’est pas, en cette rentrée, la seule question qu’il me semble intéressant de traiter concernant le transport public en Île-de-France.

navigo-ou-le-cout-du-transport_20150905.jpg

Lire la suite...

vendredi 14 mars 2014

La question du doublement du tunnel du RER entre la gare du Nord et le Châtelet.

À côté des « grands projets inutiles », il est de « grands projets utiles ». La tendance actuelle est plutôt de mettre en avant et de défendre bec et ongles les premiers et d’abandonner les seconds au titre de l’austérité ! Il semblerait pourtant que les usagers du quotidien aimeraient bien leur mise en œuvre. Mais depuis quand les miséreux et les sans-grade ramèneraient-ils leur science ?

doublement-du-tunnel-rer-gare-du-nord-chatelet_20140313.jpg

Lire la suite...

dimanche 29 décembre 2013

Mauvaise gestion et dysfonctionnements à la SNCF

On dirait que les services, que l'on dénomme encore publics (mais qui sont bien souvent des entreprises privées dont l’État détient une partie du capital) n'ont toujours pas compris comment bien les gérer. Si cette gestion doit se faire d'une manière sobre et prudente, elle ne doit pas être synonyme d'austérité, de recherche du moindre coût ou du profit maximum.

Image du train prise par un internaute

Lire la suite...

dimanche 22 décembre 2013

CDG-Express light : un projet aberrant ?

La liaison ferroviaire Paris-Aéroport de Paris CDG est un véritable feuilleton qui revient régulièrement sur le devant de la scène. Un « marronnier » diraient les journalistes. Elle revient sur le devant de l’actualité grâce à une des propositions sur les transports publics qu’a faite l’association des usagers des transports (FNAUT) Île-de-France lors de sa conférence de presse du 16 décembre dernier et qui a été reprise en boucle depuis par les médias. Après diverses versions lourdes, voici donc une « version light » qui devrait coûter moins cher !

Le schéma de fonctionnement de CDG-Express proposé par l’Association des Usagers des Transports (FNAUT) Île-de-France

Lire la suite...

dimanche 6 janvier 2013

Usager d'un service et financement de ce service !

Dans l'ultime commentaire qu'il faisait sur mon dernier article, Simon me rappelait, quant au coût du service de qualité que nous serions en droit d'attendre du RER B (j'avançais mon exigence du « toujours plus » du « fromage ET dessert »), qu'il préférait s'en tenir à celle de la science économique « il n'y a pas de repas gratuits », en gros, que tout a un coût.

Comment être contre cette affirmation ? Effectivement, rien n'est gratuit, tout service, toute prestation a un coût !

<img src=

Est-ce pour autant le consommateur qui doit payer « toute » la prestation ? Quand je vais au restaurant, sauf si je suis invité, c'est moi qui paie la note présentée par le restaurateur (mais aussi ma participation à son profit!).

Quand je vais à la piscine municipale, ou quand je prends les transports en commun ce n'est déjà plus la même chose, je ne paie plus la réalité du prix ! Heureusement d'ailleurs, car autrement peu de gens pourraient aller à la piscine ou prendre les transports en commun.

Lire la suite...

- page 1 de 2