Le blog de René Durand

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 16 août 2017

Nos amis de la finance et le football.

Ce système économique, basé sur le profit et l’enrichissement individuel, corrompt tout. Ce n’est pas une découverte. L’ensemble de la planète sportive et le football en particulier sont atteints. Souvent, je me dis que l’on ne devrait plus parler de sport, mais bien de spectacle. Cela fait pourtant des années maintenant que je « pourfends » ce système, sans grand succès, je dois bien l’avouer. L’affaire Neymar, du nom de ce joueur acheté par la société qatarie « PSG », a fait la une de la presse et tout un chacun est éberlué par les montants mis en œuvre. Permettez-moi de revenir sur cet épisode.


Lire la suite...

samedi 12 août 2017

L’activité des députés LREM en général et de Huguette Tiégna en particulier...

Cela commence à se dire : les députés « La République En Marche », qui devaient « bouleverser l’ordre des choses » et « libérer les énergies », se sont retrouvés dans une logique jupitérienne et rapidement transformés en « godillots ». En gros, ils s’ennuieraient et se seraient mis à déserter l’hémicycle. La presse s’en fait l’écho. Je me suis penché sur le sujet et vous en propose un éclairage, avec un zoom particulier sur ma nouvelle représentante au Palais Bourbon : Huguette Tiégna.


Lire la suite...

mardi 25 juillet 2017

Avignon OFF : F(l)ammes, de bien belles personnes !

Dix filles formidables, ce n’est pas rien... Mais un spectacle avec ces dix filles formidables, une mise en scène du tonnerre, qui vous font part de leur énergie et que même vous en redemandez, là, c’est le grand panard ! Alors les amis, si vous souhaitez avoir une pêche d’enfer, il faut vous précipiter quand ce spectacle passera dans votre commune. Pour ma part, j’ai vu « F(l)ammes » la pièce d’Ahmed Madani, ce 19 juillet dernier au « Théâtre des Halles » dans le cadre de « Avignon OFF ».


Lire la suite...

jeudi 20 juillet 2017

Avignon IN : Claire, Anton et eux...

Le titre de cette pièce m’a laissé perplexe, et je ne le comprends toujours pas ! « Claire, Anton et eux... » est l’un des 4 spectacles où sont impliqués les élèves du Conservatoire national supérieur d’art dramatique dans le festival IN. C’est ce mardi 18 juillet, au Gymnase du Lycée Saint-Joseph, que j’ai vu cette merveille. Pour en revenir au titre, j’ai compris la présence de « Claire » : c’est le prénom de la directrice du CNSAD (Claire Lasne Darcueil). Idem pour « eux » : je pense qu’il s’agit des élèves. Mais, je dois avouer que je ne sais pas ce que « Anton » vient faire dans cette affaire (le rapport à Tchekhov serait évident) !

Lire la suite...

mardi 18 juillet 2017

Avignon OFF : La violence des riches.

Je ne vous ferai pas l’affront de vous donner la biographie détaillée de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, Wikipédia comblera votre ignorance sur ce point. En fait, tous deux étaient (jusqu’à leur départ à la retraite) directeurs de recherche au CNRS, rattachés à l’Institut de recherche sur les sociétés contemporaines (IRESCO) de l’université de Paris-VIII. Pour faire court, ils ont consacré l’essentiel de leurs œuvres à la sociologie des riches. Un de leurs ouvrages, « La violence des riches » (publié en 2013), a servi de support lors de l’écriture du spectacle que j’ai vu ce 16 juillet au théâtre des Carmes-André Benedetto dans le cadre du festival OFF.


Lire la suite...

samedi 15 juillet 2017

Avignon IN : Dans les ruines d’Athènes.

Sorties ensemble du « Conservatoire national supérieur d’art dramatique » Julie Bertin et Jade Herbulot fondent en 2013 la compagnie « Birgit Ensemble ». Dans Avignon IN elles donnaient deux spectacles dans le même lieu (le gymnase Paul Giéra). Le premier à 17 h : « Memories Of Sarajevo », le second à 20 h 30 : « Dans les ruines d’Athènes ». C’est ce dernier que nous sommes allés voir ce 14 juillet.

Lire la suite...

jeudi 13 juillet 2017

Une sombre histoire de pognon ?

Le sujet est venu de nombreuses fois sur la place publique (en particulier lors d’une émission du « Téléphone sonne ») entre les deux tours des législatives. En écrivant ces lignes, je me dis qu’il faut certainement voir, dans le dispositif de financement des partis politiques, l’une des causes (et pas la seule) de l’échec des discussions, de l’absence d’accord entre le PCF, EELV et la France-Insoumise. J’ai le sentiment que l’argent (et donc la survie de ces organisations) est à prendre en compte pour apprécier ce qui s’est passé. L’objectif de ce blog étant entre autres de donner des éléments de réflexion, j’ai souhaité aborder cette question.

Lire la suite...

jeudi 29 juin 2017

Le LOT, traditionnel bastion socialiste s’il en fut, bascule à droite !

Voilà donc comment les deux circonscriptions de ce bastion historique de la social-démocratie qu’est le LOT sont passées à droite. Dans la première, celle de Cahors, c’est Aurélien Pradié (Les Républicains) qui remplace Dominique Orliac (PS). Dans la seconde, celle de Figeac, Huguette Tiégna (La République en Marche) va succéder à Jean Launay, élu PS qui avait renoncé à briguer un nouveau mandat. Ces législatives ont été dans ce département une « réduction », comme le dirait mon pâtissier préféré, de ce qu’il s’est passé au plan national.


Lire la suite...

vendredi 16 juin 2017

Ils vous invitent à les suivre, mais où vont-ils ?

Comme vous j’ai découvert, à la télévision, le clip officiel du nouveau parti politique « La République En Marche » dans le cadre des élections législatives 2017. Il m’a semblé intéressant de vous proposer de le revoir ensemble et d’en faire une analyse minutieuse et attentive. En effet, elle m’a semblé de nature à nous éclairer quant à la compréhension de l’aspect marketing » du « produit » Emmanuel Macron. Vous trouverez en bas de page, un lien pour écouter à votre convenance cette compilation de lieux communs et de banalités sans AUCUN contenu de fond. Cela dit, je vous ai mâché le travail...

Lire la suite...

jeudi 8 juin 2017

Avec Macron : « du sang et des larmes ! »

Macron est donc notre Président. Faute d’être celui de notre choix, mal élu (comme je le racontais dans un précédent article), il est celui de la France. Quelques jours après ce scrutin, nous voilà prévenus du démantèlement annoncé de ce qu’il reste encore de protection sociale dans ce pays, après les coups de boutoir des Sarkozy et autre Hollande. C’est bien « du sang et des larmes » qui sont au menu des Français. La question d’un possible « troisième tour » avec les législatives de ce week-end est d’actualité. Arriverons-nous à imposer une cohabitation à ce président ?


Lire la suite...

- page 1 de 26