Le blog de René Durand

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 22 mai 2018

Qui s’en serait douté ? (Ou comment donner de mes nouvelles ?)

Victime d’un accident de la route, sans gravité pour les passagers (mais qui explique toutefois mon long silence), j’ai reçu du Ministère de l’Intérieur (Délégation à la sécurité routière) une lettre recommandée avec accusé de réception dont je vous prie de trouver ci-dessous un extrait...

Lire la suite...

samedi 17 mars 2018

Féminisme : Ce n’est pas gagné les filles !

L’association « Culture, patrimoine, loisirs d’Anglars » (dite « Al Cloquier ») organisait, le samedi soir 3 mars, un débat citoyen au café du village sur le thème : « Féminisme et ruralité... ». L’idée était généreuse : retrouver le principe des soirées de discussions autour de questions de société, favoriser le débat-citoyen entre personnes qui pensent que l’échange permet l’émancipation, etc.


Lire la suite...

mardi 27 février 2018

Projet de loi asile et immigration : ci-gît l’humanité selon Macron !

Que mes amis de la « Cimade » de Figeac ou de « Jamais sans toit 46 » me pardonnent, mais j’ai décidé de faire mien, comme titre du présent article, le mot d’ordre d’un calicot porté lors de la manifestation de ce 20 février à Figeac. Ce jour-là, nous avions fait, entre autres, une pause devant la permanence de la députée Huguette Tiégna. Il semblait bien, en effet, que ses relations politiques soient « en marche » pour plus « d’inhumanité ». Aujourd’hui, nous sommes à l’opposé des propos du prétendant Macron tenus dans une tribune publiée dans Le Monde du 2 janvier 2017. Il s’enflammait quant aux valeurs qu’il partageait avec Madame Merkel et la société allemande qui, disait-il, « ont sauvé notre dignité collective en accueillant des réfugiés en détresse, en les logeant, en les formant ». Une fois de plus les promesses du candidat ont été oubliées par le président !


Lire la suite...

lundi 12 février 2018

Besnier : quand un oligarque boit du petit lait !


Comme les lecteurs attentifs de ce blog ont pu le noter, j’ai décidé de faire une série de portraits de ces oligarques qui nous gouvernent. Après Bill Gates (Microsoft), Mulliez (Auchan), Frérot (Veolia), Dassault et enfin Tapie, je vous propose de nous intéresser à un de ces « premiers de cordée » actuellement sur le devant de la scène. Je vais vous présenter Emmanuel Besnier, le milliardaire qui se cache derrière Lactalis. Un autre de ces capitaines d’industrie, sans foi ni loi, sans morale, qui ne respecte rien, mais que notre président aime et choie. Plus j’y pense, plus je trouve malsaine ma fixation névrotique sur ce type d’individu et mon envie de les stigmatiser.

Lire la suite...

jeudi 25 janvier 2018

Nanard, un autre exemplaire des « premiers de cordée »...

Il s’appelle Bernard Tapie, affublé souvent du sobriquet de « Nanard ». Il est atteint d’un cancer de l’estomac, pour lequel il vient d’être opéré ce 10 janvier à l’hôpital Saint-Louis de Paris. C’était une « intervention chirurgicale lourde ». Il avait avoué à Laurent Delahousse lors d’une interview « en marchand », que d’après son médecin, ses ennuis de santé étaient liés au fait qu’il « se faisait du mauvais sang », qu’il « se faisait de la bile ». Mais ce premier de cordée, ce gagneur, cet homme « d’affaires » avait-il raison d’être inquiet, au point de s’en rendre malade ? Allait-il cesser de passer entre les gouttes ? Retour sur ce « guide » et ses aventures.

Lire la suite...

dimanche 7 janvier 2018

2018, une année d’espoir et de combat !

Après les « pseudo-surprises » des présidentielles et des législatives de 2017, les Français sont aujourd’hui plus que jamais convaincus que c’est bien la même politique au service du même système néo-libéral qui est toujours en place  ! Avec sa logique : plus de bienveillance pour nos riches « premiers de cordée » et son corollaire : plus de suspicion pour ces « fainéants » qui profitent des libéralités et fraudent à Pôle Emploi.

Lire la suite...

dimanche 24 décembre 2017

La neutralité d’internet, pourtant bien commun, mise en cause par le système libéral ?

Le 14 décembre dernier, la FCC (Federal Communication Commission), l’autorité américaine de régulation des télécoms, maintenant dirigée par un homme à Trump, mettait fin à la « neutralité du NET » en adoptant la circulaire « Restoring Internet Freedom » (« restaurer la liberté d’internet » en anglais). En clair, cette autorité a tout simplement décidé de déroger, dans son pays, au principe selon lequel tout le trafic internet doit être traité de manière égale, sans discrimination. Ce choix, dont la majorité de nos concitoyens ne mesure pas obligatoirement les enjeux, et bien qu’il ne concerne pour l’instant que les États unis, éclaire une fois de plus le mode de fonctionnement du système néo-libéral et ses conséquences.


Lire la suite...

jeudi 14 décembre 2017

Hommage à Johnny, hommage en macronie...

Il n’est pas dans mon intention, dans le présent billet, de « déglinguer » Johnny Hallyday, nouveau héros national, mais de remettre à sa vraie place l’événement médiatique « hommage à Johnny ». De 4 ans mon aîné, il restera pour moi un chanteur de variétés, qui a logiquement exploité la veine du rock. Véritable professionnel, bête de scène, il a su s’entourer des meilleurs et faire les choix les plus rémunérateurs. Il a plu, il a bien vendu, et gagné beaucoup. Aujourd’hui, une députée « en marche » le place au niveau de Victor Hugo. Gardons-nous des excès et explorons cette belle manipulation jupitérienne en manque de cohésion nationale et soucieuse de nous faire rêver.


Lire la suite...

vendredi 8 décembre 2017

« Frères migrants » ou dire l’« innommée catastrophe » avec Patrick Chamoiseau.

Dans le cadre du « Festival des Solidarités » 2017, avec quelques militants de l’association « Jamais sans toit 46 » et le soutien du centre social et culturel REISSA d’Assier qui nous prêtait le « Caf’Causse », il était organisé ce vendredi 1er décembre 2017 une lecture d’extraits de « Frères migrants » de Patrick Chamoiseau. Cet essai, publié au Seuil, n’est pas autre chose que l’interpellation d’un écrivain, d’un humain, devant l’horreur, « l’innommée catastrophe » qui se déroule à nos frontières.


Lire la suite...

mardi 28 novembre 2017

Serge Dassault : un « premier de cordée » avec des affaires aux fesses en mode « Rafale »...

Je ne sais pas pourquoi, mais on dirait que la poisse ait décidé de ne pas épargner ces « riches premiers de cordée »... Mais dans quel monde vit-on ? Le Dieu des oligarques ne serait-il plus capable de les protéger, de leur éviter de tomber dans tous les travers ? Macron a beau « ramer », les valoriser, lustrer les pompes et faire briller les décorations, rien ne semble y faire. Cela dit, on s’en moque, puisque pendant les « affaires » les profits continuent et que le peuple laisse faire. Aujourd’hui je vais mettre sous le feu de mon projecteur : Serge Dassault, patron d’un des fleurons de notre industrie française, mais aussi d’un groupe de presse. Un magnifique exemple donc !


Lire la suite...

- page 1 de 27