dimanche 5 avril 2020

Nous sommes le 5 avril 2020 et je suis toujours confiné, depuis 20 jours maintenant…

Edgar Morin (@edgarmorinparis) a retweeté le 30 mars ce propos d’Aurélien Taché : « Être solidaire, c’est protéger l’ensemble des personnes présentes sur son territoire sans distinction. C’est ce que le Portugal vient de nous prouver. Et nous ? » Aujourd’hui, je voudrais évoquer le sort de ces gens « qui ne sont rien », migrants ou sans domicile fixe. Nos institutions semblent les ignorer (ou pire les maltraiter) et c’est certainement eux qui — au final — vont payer le prix fort.

Lire la suite...

mardi 31 mars 2020

Nous sommes le 30 mars 2020 et je suis toujours confiné depuis 13 jours…

Le chirurgien Jacques Tenon écrivait en 1788 : « Les hôpitaux sont en quelque sorte la mesure de la civilisation d’un peuple ». En 2020 on le dit autrement comme le fait Jean-Dominique Michel, Anthropologue de la santé à l’occasion de la pandémie : « Les statistiques montrent que les pays les plus touchés sont ceux qui ont réduit massivement les capacités des services de soins intensifs. ». Dans ce qui suit, je ne vais pas critiquer que de la Macronie (qui doit toutefois porter une partie du fardeau), mais de tous les gouvernements (droite et PS) qui ont « cassé » l’hôpital public tout au long des dernières années.

20200329_coronavirus-2.png, mar. 2020

Lire la suite...

vendredi 27 mars 2020

Nous sommes le 26 mars 2020 et je suis confiné depuis 9 jours...

« Le virus tue le néo-libéralisme en nous tuant. » (© Eldgar Morin)

Voici donc mon premier article rédigé en état de confinement avancé. C’est aux environs du 20 janvier que l’on va commencer à compter les premiers malades infectés par ce Covid-19. À l’heure où j’écris ces lignes, nous en serions, au niveau mondial, à 510 644 cas ayant entraîné 23 028 décès. À la même heure en France nous dénombrons 25 233 contaminés et 1 331 morts, mais rien n’est moins certain. N’espérez pas me voir rédiger sur ce blog un article médical, ou une chronique de ces longues journées de confinement. Non, je vais vous parler (malheureusement pour certains, je sais !) de politique. Pour changer !

20200326_coronavirus-1.jpg, mar. 2020

 

Lire la suite...

samedi 21 mars 2020

À sa frontière l’Europe construit un « mur » pour se protéger des migrants.

Le présent article a été rédigé AVANT les mesures de confinement décidées en raison de la pandémie du coronavirus. La situation actuelle (au moment où je mets en ligne cet article) est manifestement différente, les frontières — y compris entre États — s’étant fermées.

Les pays de l’Union européenne forment un espace de libre circulation : « l’espace Schengen ». Cette Europe, que l’Histoire a longtemps fait passer pour une terre d’accueil, est loin de l’être aujourd’hui. Les limites de cet espace sont particulièrement étanches et il n’y a pas de vagues déferlantes d’étrangers dans nos territoires comme on nous le raconte.

l-europe-et-les-migrants_20200310.jpg, mar. 2020
Refugees crossing the Mediterranean sea on a boat, heading from Turkish coast to the northeastern Greek island of Lesbos, 29 January 2016.

 

Lire la suite...

jeudi 20 février 2020

Bienvenue dans le monde merveilleux de la finance : BlackRock.

Ces derniers temps, j’ai découvert (vous aussi peut-être ?) l’existence d’une entreprise multinationale majeure que je ne connaissais pas. Le quotidien Le Monde utilise la formule : « En quelques semaines, BlackRock est passé de l’ombre à la lumière crue, celle des accusations et de la polémique ». Aujourd’hui les « gens d’en bas » entraperçoivent ses immenses pouvoirs et, en conséquence, ses capacités de nuisance. Le 10 février, des militants ont pénétré dans les bureaux parisiens de cette société et ont sali les murs en y inscrivant quelques vérités que ces derniers ont manifestement eu du mal à entendre. Intéressons-nous donc à BlackRock.

20200217_blackrock.jpg, fév. 2020

 

Lire la suite...

vendredi 7 février 2020

N’être qu’un irréprochable colibri, est-ce suffisant ?

Voilà un sujet que je me promettais de traiter sur mon blog depuis des années. Mais, chaque fois, je reculais. La raison en est simple : dans le territoire que j’habite et plus largement parmi mes amis, je compte nombre de colibris que j’avais peur de blesser. Conscients de la nécessité de lutter contre le réchauffement climatique et la dégradation de notre environnement, ils ont décidé de se battre. Pour ce faire ils ont changé leurs pratiques quotidiennes, pour les rendre conformes à leurs idées et bien souvent remarquables. Toutefois il me semble, que pour nombre d’entre eux, leur attitude (de colibri) les exonère de franchir une étape et d’aller au-delà : « moi je fais bien, la politique ce n’est pas mon truc, que déjà tout le monde fasse comme moi ». Alors, peut-on se contenter de n’être qu’un colibri ?


Lire la suite...

vendredi 24 janvier 2020

Il semble bien qu’une des devises de notre République soit l’égalité !

Nous l’avons tous appris à l’école, la devise de la République française c’est « Liberté, égalité, fraternité ». Aujourd’hui j’ai envie de me pencher sur l’égalité et son contraire « l’inégalité ». L’actualité m’y invite que ce soit à travers la question des retraites, des profits de nos entreprises, de la pauvreté en France, etc. Les experts l’affirment, les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres.

Lire la suite...

vendredi 3 janvier 2020

Poursuivre la réflexion et débusquer les raisons de ce qui se passe…

Mon amie Odile, française, qui vit depuis les années 1970 en Écosse, a envoyé à son réseau de relations, juste avant Noël, un long texte (voir ci-dessous) sur sa déception et son incompréhension devant le succès des conservateurs et de Boris Johnson aux élections. Plus fondamentalement, elle s’interroge sur l’arrivée au pouvoir, dans divers États, de cette droite extrême, sociale libérale, ou encore populiste, avec des Trump, des Orbans, des Bolsonaro, etc. Parallèlement elle constate le mécontentement populaire qui gronde partout dans le monde. Il ne sera pas de mon propos de discuter de ce qui se passe au Royaume-Uni, car je n’en ai pas la compétence, mais de porter mon éclairage sur ce qui me semble être à l’origine de ces mouvements. Pour être clairs, nous sommes devant les effets désastreux du néolibéralisme.


Lire la suite...

samedi 21 décembre 2019

Les morts ont-ils tous la même valeur ?

Pour les morts, comme pour les vivants, l’interrogation est pertinente. Notre Président, dans un discours, semble-t-il improvisé à la gare du Nord, nous expliquait : « Une gare, c’est un lieu où l’on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien. » Bon, alors moi je reformule la question : dans un cimetière,y-a-t-il des morts premiers de cordée et d’autres qui ne seront jamais rien ? Intéressant, non ? Je vous propose d’en survoler quelques aspects.

Lire la suite...

vendredi 9 août 2019

Avignon IN : « Nous l’Europe, Banquet des peuples. »

Ce 13 juillet au soir, nous étions à la représentation de la pièce de Roland Auzet « Nous l’Europe, Banquet des peuples » dans la cour du Lycée Saint-Joseph, scène traditionnelle du festival. Le texte est de Laurent Gaudé qui sera par ailleurs présent lors du débat organisé par Amnesty International : « Un temps pour parler de fraternité » qui se tiendra le lendemain (14 juillet). Il faut bien admettre que les premiers instants laissaient augurer d’un spectacle « de combat » qui venait à point nommé atténuer les effets dévastateurs d’élections « catastrophiques ».

Lire la suite...

dimanche 16 juin 2019

Les élections européennes 2019.

Je crois avoir assisté, avec ces élections européennes 2019, à la plus curieuse des manipulations médiatiques dont nous ayons été témoins. Il me semble que le système jupitérien maîtrise totalement sa communication, le Président s’étant même permis de les détourner de leurs objectifs. Au final, et à la surprise générale, la participation augmente, les verts sortent grandis de ce scrutin (et c’est bien), mon camp (la gauche de la gauche) n’a pas progressé d’un poil, voire régressé suivant la consultation de comparaison. Et cela, je n’aime pas du tout !

Lire la suite...

mardi 23 avril 2019

Billet foutraque : Notre-Dame et les « Invisibles »

Je me le promettais depuis plusieurs semaines. Il fallait bien que j’y revienne un jour, on ne peut abandonner un « blog » ! Me revoilà donc, après une interruption de presque 3 mois. Pour ce retour (avec dignité ?), permettez-moi ce « billet foutraque » qui a pour vocation de vous montrer que je suis toujours là, de plus en plus « radicalisé ». Allez, on va se pencher sur le cas de l’incendie de cet édifice cultuel qui défraya récemment la chronique.


Lire la suite...

lundi 4 février 2019

Je voudrais vous parler d’un homme...

D’un homme formidable qui, à la fois, était capable de faire des additions de colonnes de chiffres à la vitesse du déplacement de son crayon, des opérations hallucinantes en calcul mental, mais qui, au final, n’aura pas été foutu de compter jusqu’à 99, voire 100, et même plus si affinité !

Joseph Durand, mon père, né le 29 février 1920, aura donc attendu 98 ans et 11 mois pour nous quitter.

Lire la suite...

jeudi 10 janvier 2019

2019, une année de bouleversements politiques ?

Permettez-moi de vous souhaiter nos meilleurs vœux, de bonheur et de santé pour cette nouvelle année 2019.

Petit à petit, nous continuons à nous installer dans ce magnifique pays et dans notre belle maison. Nos diverses activités ont toutefois tendance à troubler notre tranquillité...

Lire la suite...

dimanche 30 décembre 2018

Les « gilets jaunes », l’exigence démocratique et la place du RIC dans cette affaire.

Le mouvement dit des « gilets jaunes » a quelque chose de surprenant : son évolution en termes de discours, de projets. Partant d’une demande strictement poujadiste « non à l’augmentation des taxes sur les carburants » (en cela parfaitement en harmonie avec celle du MEDEF qui se plaint que la France soit la plus taxée du monde), tout va changer. Au fil du temps émergent des revendications, plus fondamentales, de nature à mettre en cause cette logique néolibérale, ce qui n’est pas sans me plaire. Puis récemment apparait dans le débat la gestion démocratique de notre pays ainsi qu’un sujet qui n’était malheureusement plus abordé ces derniers temps : le référendum d’initiative citoyenne (RIC).

Lire la suite...

mardi 11 décembre 2018

Huguette Tiégna, satisfaite de la politique d’austérité conduite dans le projet de budget 2019 de l’État.

J’aime lire les tweets de ma députée dans son exercice quotidien pour rester le meilleur soutien de son Président, sans l’aura duquel elle ne serait pas élue de la République. Dans un gazouillis du 24 septembre 2018 à 7 h 59, elle explique : « #Budget2019 : Nous serons sous les 3 % de déficit pour la troisième année consécutive (2017, 2018, 2019), ce qui n’était plus arrivé depuis l’an 2000. C’est un engagement fort et exigeant qui est tenu. » Tu parles, Charles ! Juste une autre façon de dire : Parce que Macron le veut, nous allons poursuivre cette politique d’austérité qui ne marche pas, et vous allez voir, la pilule va être encore plus dure à avaler.

Lire la suite...

mardi 30 octobre 2018

Le billet qui va probablement me fâcher avec certain-e-s d’entre vous...

Cela fait un bout de temps que je n’avais rien écrit sur ce blog... J’y retourne donc. Le problème c’est que le présent article risque de mettre un terme aux relations apaisées avec un certain nombre d’entre vous (des membres de ma famille, certains militants politiques de mes amis, etc.). Actuellement, les réseaux sociaux, puis la presse se sont fait l’écho de l’appel à une journée de mobilisation pour « bloquer le pays » le samedi 17 novembre 2018. À l’origine de ce mouvement : l’augmentation du prix de l’essence décidé par ce gouvernement. Alors je vous l’annonce tout de go, je ne participerai pas à ces manifestations et cela pour plusieurs raisons que je vais vous expliquer. Mais revenons-en aux faits.

Lire la suite...

samedi 15 septembre 2018

L’Europe en rêve, Macron l’a fait : la privatisation des barrages.

Dans les sujets d’actualité, permettez-moi aujourd’hui de vous parler de la privatisation des grands barrages hydrauliques. Au nom de « la concurrence libre et non faussée », la commissaire européenne Margrethe Vestager l’a demandé depuis plusieurs années et notre Président va le faire avec diligence. Il faut bien l’admettre, notre Emmanuel Macron est un bon élève, genre « premier de la classe ». La preuve ne serait-elle pas son souci d’être aimé par son professeur ?

Lire la suite...

dimanche 2 septembre 2018

L’affaire de la vente d’Alstom à General Electric, de la réalité à la fiction.

Conseillé par Télérama, j’ai acheté cet été le dernier polar de Dominique Manotti « Racket » qui évoque l’affaire de la vente fin 2014 de la filière énergie d’Alstom (70 % de ses activités à l’époque) à l’américain General Electric. Certes, il s’agit bien là d’une version romancée de la réalité, quoique ? Parallèlement, LCP (la chaîne de télévision parlementaire) rediffusait le 15/08/2018 son émission « Droit de suite » traitant de ce sujet (diffusée la première fois le 11/10/2017) y compris le documentaire « Guerre fantôme ». Cet achat de la branche énergie d’Alstom par la firme américaine est effectivement un scandale d’État où l’un des protagonistes n’est autre que notre jupitérien président : Emmanuel Macron. Même s’il n’était pas encore, ni de droite ni de gauche, l’individu a donc participé au dépeçage d’un des fleurons de notre industrie sur l’autel de la mondialisation néo-libérale.


Lire la suite...

mardi 21 août 2018

Glups, nos centrales nucléaires ne supporteraient pas la canicule ?

Nos centrales nucléaires sont parfaites ! Si, si, grâce à elles notre électricité est la plus propre du monde, pas d’émissions de ce vilain CO2 qui nous pourrit la vie, etc. On nous rabâche ce discours. Et si nous regardions cela de plus près ? Il n’est un secret pour personne que nous vivons une période particulièrement chaude et chaque été vient nous le rappeler. Il est aujourd’hui communément admis que les changements climatiques sont responsables de ces vagues de chaleur. Si effectivement, chaque événement ne peut être lié directement à ces dérèglements, il est scientifiquement montré que ceux-ci augmentent la fréquence de ces canicules. Et comment se comportent nos belles centrales dans ces périodes de forte chaleur ?


Lire la suite...

- page 1 de 15